Imagine the Future : Un Happy New Brunch pour faciliter le changement.

15 Mars 2015
- par
Emilie

Une nouvelle année démarre et qui dit nouvelle année dit "Happy New Brunch", l'événement des Voeux, made in l'Usine à Belfort. Et cette année, nous nous sommes entourés d'un coach facilitateur de changement,  Patrick Bonnaudet pour nous aider et nous former afin qu'ensuite, nous puissions également aider et faciliter les changements sur notre territoire. Cette année, nous avons donc demandé aux participants, entrepreneurs, coworkers, salariés, étudiants, etc. d’imaginer demain avec nous et pas dans l’absolu, pas sur le papier. Non, de préparer nos lendemains, ceux de chacun, les vôtres, le nôtre ici à Belfort. Parce que nous sommes certains que nous avons tous un bout de solution et notre part à apporter. 

 

Retour sur l'Happy New Brunch "Imagine the future" en mode Workshop !

 

Ici, vous le savez, nous nous posons beaucoup de questions. Nous savons qu'il est primordial, essentiel de prendre le temps de réfléchir, de penser ce monde et de participer ainsi au développement humain de notre territoire.  En effet, pourquoi passer d’une vision du territoire en "2D" à une logique d’écosystème innovant ? Comment développer à la fois des compétences individuelles et des processus d’intelligence collective ? Faut-il relier l'économie globalisée à une économie circulaire ou symbiotique ? Voilà les questions qui rythmaient notre début d'année. 

Et ces questions, nous ne sommes pas les seuls à nous les poser. Elles nous viennent d'un monde que nous croyons complexe et qui nous étourdit par le nombre et la vitesse de ses interactions, par ses ruptures technologiques. Cette rapidité et cette complexité peut nous amener à une représentation chaotique, imprédictible de notre environnement, conduisant certains d'entre nous à la sidération, dans l’incapacité de se sentir acteurs et responsables.

Dans le même temps, nous entendons partout l'injonction de "conduire le changement" ou de "porter une vision". Et il est vrai que cela peut devenir anxiogène quand cette injonction s'adresse à des individus contraints dans des systèmes - sociaux et organisationnels - rigides.

Mais c'est en basculant d'une pensée isolée et linéaire à une créativité collaborative que nous pourrons répondre à ces défis ! Comment ? Et bien, voici quelques pistes : tenir des conversations apprenantes, co-élaborer une vision, codesigner les objets, structures et processus de demain... dans un mode maillé coopératif.

 

Et c'est donc tout naturellement que nous nous sommes livrés à l'un de ces exercices au cours de ce Workshop convivial et agréable de surcroît, et ce afin de :  

• déplier nos représentations subjectives d'une histoire et d'une culture communes ;

• échanger sur nos vécus différents dans ce même territoire ;

• cartographier les tendances observées ;

• imaginer les passerelles vers demain.

 

Nous sommes entrepreneurs, salariés, coworkers, étudiants... cette diversité représentative d'un contexte nous a permis d'en projeter l'Histoire commune, ici celle de l'aire urbaine et de Techn'hom. Dans un premier temps, nous avons réalisé une "timeline" afin de co-élaborer un premier schéma et de connecter des évènements personnels, locaux, et plus globaux. Cette première étape est un premier pas pour faire sens commun. 

 

Ensuite, est venu l'étape des tendances - recueillies sous la forme d'une carte heuristique (visuel ci-dessus), qui décrit cette réalité sous forme d'un système dynamique, faisant émerger :

• la nécessité d'une vision commune, d'objectifs clairs et de partage des risques et des bénéfices.

• le besoin de valeurs communes comme l'écoute, le dialogue, la confiance, l'exemplarité, la congruence, la coopération, l'associatif...

• l'envie de nouveaux lieux de regroupement et de décisions collectives plus proche des préoccupations des usagers pour faciliter leur vie.

• la volonté de libérer les énergies individuelles, la créativité par la mise en mouvement d'activités séparées (culture/industrie, TPE/grand groupe)

 

Ces moments de production ont été enrichis par des mises en commun des perceptions et des ressentis devant cette représentation de l'aventure du collectif.

 

La phase de mise en action est une troisième étape de co-design, qui sera mise en oeuvre lors d'une prochaine journée. Beaucoup reste à faire... c'est donc à suivre !...

 

par Patrick Bonnaudet et Emilie Castellano

 
Télécharger le compte-rendu de l'événement.
Télécharger la carte heuristique.