Hackgyver : Les qualifications de la nuit du Hack à l'Usine

10 Avril 2015
- par
Emilie

Nous les hackers, on les aime bien. Et à Belfort, ils se réunissent au sein de l'Association Hackgyver que nous accueillons dans nos locaux tous les mercredis soirs depuis leur création .  

 

Et vous voulez savoir pourquoi on les aime bien ? Et bien, regardons comment ils se décrivent : " Dans un monde où la plupart sont submergés par l'information depuis des années, une poignée seulement a acquis connaissances et sagesse sur les systèmes modernes qui orchestrent nos vies. Plus rares encore ceux qui étudient les mécanismes de suffisamment près pour en découvrir le comportement détaillé, leur inventer de nouveaux usages, poser les premières briques d'autres mondes et idées, le tout en s'amusant à relever les défis quotidiens. Nous les appelons hackers. "1 En gros, des personnes qui cherchent à comprendre, à réfléchir et à inventer dans le domaine de la technologie et qui cherchent également à transmettre et à sensibiliser. Ce qui fait que c'est un peu la même chose que nous, sauf qu'eux s'attachent à la technologie et nous au travail et au développement humain.

 

C'est donc tout naturellement que nous les avons accueilli pour les qualifications de la 13e nuit du Hack.Cette qualification comprenait une vingtaine d'épreuves de sécurité informatique, se déroulant sur 24 heures. Le but, trouver les vulnérabilités puis parvenir à les exploiter afin de marquer des points.

 

Et pour tout dire, nous sommes plutôt fiers d'eux car ils sont arrivés en 32e position sur 640 et à la 9e place parmi les équipes françaises.

 

 

Sans dormir pendant 24h devant un écran, nous, on dit respect ! Il faut dire que les boissons énergétiques, survitaminées et la caféine ont a priori bien aidé.

 

Mais chapeau tout de même au Hackgyver !

 

L'information n'est pas la connaissance. La connaissance n'est pas la sagesse. La sagesse n'est pas la vérité.

 

F. Zappa, 1979

 

1 - https://nuitduhack.com/fr/